• 100, Rue de Paris 94220 - Charenton-Le-Pont
  • abcharenton@gmail.com

L’édito du mois

Janvier 2022

Meilleurs Vœux !

En cette fin d’année, plusieurs personnes aspirent aux bénédictions pour la nouvelle année. Nombreux sont ceux et celles qui se souhaitent : « le meilleur, beaucoup de bonheur, une bonne santé, une année bénie, la prospérité, la réussite, etc., etc. » Mais qui croit réellement que ces vœux peuvent vraiment se réaliser ?

Cependant les écritures regorgent de précieuses promesses auxquelles nous pouvons aspirer pour nous-mêmes, ou souhaiter à nos proches durant cette nouvelle année qui s’ouvre à nous.

Par exemple : Dans 2 Pierre 1.4, il nous est dit par l’apôtre que nous pouvons avoir part aux plus grandes et aux plus précieuses promesses pour devenir grâce à elles participants de la nature divine. La nature divine est contraire à la nature humaine, pécheresse. Elles sont diamétralement opposées ! Pouvons-nous souhaiter une chose plus glorieuse que celle-là ?

Dans Ephésiens 1.3 l’apôtre Paul écrit : « Béni soit Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ ! »

Paul bénissait Dieu pour les véritables bénédictions : les bénédictions spirituelles ! Celles dont il pouvait se recommander en 2 Corinthiens 6.3-10, c’est-à-dire : beaucoup de patience dans toutes sortes de circonstances tels que : tribulations, calamités, détresses, sous les coups, etc., la pureté, la longanimité, la bonté, etc., comme attristés, et nous sommes toujours joyeux ; comme pauvres et nous en enrichissons plusieurs ; comme n’ayant rien, et nous possédons toutes choses.

Ne désirons-nous pas aussi une telle vie, de telles bénédictions ? Suivons l’exemple de Paul dans Colossiens 3.1-2 : « …Recherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Attachez-vous aux réalités d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. »

Les bénédictions terrestres ne durent que peu de temps, tandis que les bénédictions spirituelles durent éternellement, et n’excluent pas les bénédictions terrestres selon nos besoins (Matthieu 6.33).

Ainsi 2022 ou tout le temps que Dieu voudra nous donner à vivre seront des temps bénis pour nous. Mes meilleurs vœux pour une année bénie en Christ.

 

                                                                      Mardochée Mulwenge  (D’après un article de Kurt Woerlen)